Samuel Eto’o: « Issa Hayatou a beaucoup fait, il faudra un nouveau souffle à la CAF

L’attaquant d’Antalyaspor Samuel Eto’o s’est exprimé sur les prochaines élections à la tête de la confédération africaine de football.

 Au micro de nos confrères de Jeune Afrique, l’ex capitaine des lions indomptables donne son avis.
Le 16 mars prochain, la Confédération africaine de football (CAF) connaîtra son nouveau président. Votre compatriote Issa Hayatou est en lice pour un nouveau mandat, face au malgache Ahmad Ahmad. Est-il temps pour l’institution de changer de gouvernance ?

« Issa Hayatou a beaucoup fait pour le football africain. Et je pense qu’il songe à sa propre succession, pour pérenniser le bon travail qu’il a abattu. En plus, aucune institution ne résiste aux lois des cycles et du changement. J’espère juste que ces changements pourront aider le football africain à évoluer, car c’est le plus important. Le développement de la CAN a permis d’améliorer les infrastructures, et c’est important. Mais les principaux bénéficiaires de ces changements doivent être les joueurs, surtout ceux évoluant en Afrique. La CAF est à un certain niveau de revenus financiers. Elle est respectée, au sein de la Fifa par exemple. Mais il faudrait apporter plus de fraîcheur pour ouvrir d’autres horizons. Sans nier ce qui a été fait. Ces changements pourraient prolonger et améliorer ce qui a été accompli. Regardez la Fifa : l’arrivée de Gianni Infantino à la présidence a reboosté l’innovation, sans faire tanguer ’institution.
Tenter autre chose à la tête de la CAF n’est donc pas une mauvaise idée…».

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App