AfriqueFootballLINAFOOTRDC

Ligue 2 zone Est : le calendrier a été rendu public, le  Nord-Kivu avec trois équipes

La première édition du championnat de la ligue nationale de football de deuxième division démarre le 21 octobre prochain suivant le calendrier établi par l’organisateur. Il sied de rappeler que la dite compétition devrait en principe débuter le 06 octobre dernier avec 30 clubs repartis en trois zones selon leur rapprochement géographique. Si les trois zones préétablies ne connaissent pas de changement, par contre, le nombre des clubs participants connait une baisse faute des moyens financiers. 3500 dollars américains est l’importante somme d’argent à verser par les sociétaires pour leur affiliation. La province du Nord-Kivu garde ses trois représentants, il s’agit de l’AS Kabasha, du DC Virunga tous de la ville de Goma et de l’AC Capaco de Beni.

Virunga et Capaco avec statut des habitués, Kabasha un outsider féroce

Le Daring club Virunga et l’AC Capaco maitrisent bien le championnat de la linafoot, la preuve est qu’il y a deux ans tous les deux à côté de l’AS Dauphin étaient les ambassadeurs de la province à la compétition d’élite de la république démocratique du Congo. Capaco faut des moyens avaient acculés plusieurs forfaits de suite de son déplacement. La question à se poser est la suivante : le champion en titre de la province va-t-il trouvé les moyens cette année ? La réponse parait compliquée sans nul doute. Après avoir remporter le championnat provincial du Nord-Kivu aux dépens de l’AS Kabasha, l’équipe de Beni s’est trouvé dans un dilemme sur sa participation ou non au championnat de deuxième division, sans comité dirigeant, manque d’entraineur, perte des talents, il a fallu la présence Paluku Kisaka Yereyere, ministre national de pêche et élevage promu président du club de mettre la main à la patte afin de s’acquitter des frais d’affiliation. A l’heure actuelle, l’équipe se prépare à son siège naturel bien, que ces rencontres prévues à domiciles se joueront à Goma vu que la ville de Beni continue à rester le théâtre des massacres et insécurités sans nom. Le DC Virunga de son côté, n’a pu se maintenir en division un après le dernier exercice, Capaco continue à s’entrainer au stade du 15 octobre en présence de son nouvel entraineur Raoul Lukusa ancien coach adjoint de l’AS Dauphin Noir de Goma. Finissant quatrième, les coéquipiers de Sammy Musemakweli ne se sont pas qualifiés pour les play-offs, conséquence, la relégation en ligue 2. Eprouvant aussi d’énormes difficultés, Virunga a vu son comité renforcé par Patrick Munyomo, Vincent Mitima et Bezo Malekera. C’est un motif de soulagement bien sûr, mais ne constitue pas du reste une garantie pour ses divers déplacements et couvertures de ses besoins. L’AS Kabasha n’est pas à épargner du doute et contrainte financiers. Repêché en ligue 2 après le sacre national de l’AS Nyuki (Coupe du Congo), l’équipe chère à Rostand Kahongya peut en fin oublier sa longue traversée du dessert, l’heure est venue de prouver, voire de rééditer l’exploit de 2005 quand les kabashiens avaient remporté aussi la coupe du Congo. Cela sera possible si l’équipe s’active afin de n’est pas être buté par les finances. Ancien président du club, Gabriel Amisi Kunga alias Tango Four a promu son soutien, il a d’ailleurs lors de son passage à Goma remis deux lots des maillots et trente paires de crampons.  Osons croire que cela est un signal fort de son implication financière dans la tanière des coéquipiers de Rich Kadusi Ismaël. Kabasha est l’un des véritables outsiders, son match du 01 décembre contre DC Virunga est le rendez-vous les attendu vu que ce derby aura les couleurs nationales.

Le Sud-Kivu avec un deux représentants, Maïka est-il à même ?

Dans le site de l’Est, le CS Maïka et le FC Mapenzi sont considéré comme les « petits poucets », cela s’explique par le fait que ces deux n’ont jamais disputé une compétition de cette trempe. Maïka, une équipe du territoire d’Uvira est conscient de ce statut mais pense avoir d’argument à faire valoir. Outre ce dernier, le Sud-Kivu sera aussi représenté par Etoile du Kivu. Après sa première et historique participation à la ligue 1 du championnat national des titans, le club dissident de l’OC Bukavu Dawa semble prendre déjà langue avec la compétition. Mushi Bonané, son président n’a pas hésité pour affilier le club car selon la direction du club, il faut retourner dans l cours des grands et cela sans condition aucune. Le bémol est inévitable dans le camp de l’OC Bukavu Dawa, si le comité est divisé, la crise qui se visse dans le nid des corbeaux n’a jusqu’à présent trouvé aucun remède. Certaines indiscrétions annonceraient une probable démission du président Didi Mudogo. Une seule brèche reste ouverte, si « BUDA » veut jouer la ligue 2, il faut verser 3500 dollars à l’organisateur.

Makiso fait son grand retour, Nika et Malekesa quasi incertains

A en croire nos confrères sur place à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo,  les trois clubs devant prendre part à la ligue 2 auraient bénéficié du soutien de leur gouvernement provincial. 10500 dollars américains serait déboursé par le gouverneur de la dite province afin de payer le frais alloué à l’affiliation de ces trois équipes. A la lumière du calendrier  de la linafoot publié le 06 octobre dernier, seul Makiso est en ordre. Le club fait ainsi son grand retour à la linafoot après se relégation il y deux ans. La ville de Bunia sera  quant à elle représenté par le CS Eldorado, ce club jaune et noir revient en linafoot après trois année de passage à vide. Mont Bleu en ligue 1 et Eldorado en ligue, cela est une fierté pour l’actuelle province de l’Ituri martèle le gouverneur de province dans un entretien téléphonique, Abdallah Npenembaka souhaite bon vent aux ambassadeurs buniandropes. La phase aller avec sept journée de la division deux dans la zone Est ira du 21 octobre au 02 décembre.

Voici le calendrier complet des matches de la phase aller :

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App