AfriqueCoupe de la ConfédérationRDC

CDC-CAF : Une manita qui envoi TP Mazembe en demi-finale (5-0)

Après une belle victoire au terrain d’Al Hilal Obeid au Soudan (2-1) , les corbeaux impitoyables ont laminé les soudanais ce dimanche 24 septembre à Kamalondo, stade TP Mazembe (5-0).

Une grosse performance des hommes de Pamphile Mihayo emmené par un excellent Ushindi, l’ancienne vedette du CS Don Bosco a été à impliqué dans les deux buts des Bandiangwena. D’abord sur une ouverture du ghanéen Daniel Adjei, Ushindi Wakubanza prend la défense des visiteurs à défaut, d’un contrôle orienté, ce dernier est fauché à l’entrée de la surface de réparation, le génie des coups francs, Kasusula Jean, d’un somptueux tir sous la lucarne bat le portier soudanais pour le 1-0. Une légère avance qui oblige les bleus à aller inquiéter la défense des locaux mais à chaque fois, ils sont butés sur un Sylvain Gbohouo de grand jour.

De retour des vestiaires, le même Ushindi déborde sur le flanc droit, d’un centre à ras de sol, trouve Adama Traoré oublié seul dans le dos de la défense, du plat du pied, le malien signe le troisième but des corbeaux  car peu avant Ben Malango double buteur lors du premier acte à Khartoum, revenait à la charge pour composter son capital but, il est d’ailleurs l’actuel meilleur buteur de cette compétition, pourtant le renard des surfaces n’est qu’à sa première expérience en campagne africaine.

Laissé sur le banc au coup d’envoi, Meschak Elia fait sa montée à dix minutes du terme, sur son deuxième ballon, le meilleur joueur du récent Chan-Rwanda, d’un raid décoche une frappe du pied droit bien qu’un peu excentré et fait à nouveau vibrer le temple des Badiangwena Badila Baseka (4-0). Comme si cela ne suffisait pas, déjà passeur sur le quatrième but, l’international congolais Djo Issama Mpeko d’un boulet de canon fusille le portier des bleus méconnaissable. Le surnommé «Marcelo Congolais» à Goma participe au festival et offre à Mazembe sa «Manita», comme qui dirait le cinq doit de la main en espagnol. (7 à 1 score cumulé). Voici les meilleurs moments du match dans la videos ci-dessous. 

La fête était grande à Lubumbashi nous explique Félix Tshibanza, journaliste sportif de Dynamique TV au téléphone : « les cris, les klaxons, les pas de dance étaient au rendez-vous. Les supporters corbeaux ont bien célébrer la victoire de leur club. Depuis la commune de Kamalondo jusqu’à La Kenya passant par Golf et le campus des Kasapards, l’ambiance était électrique »

Le champion en titre est désormais fixé sur son prochain adversaire du dernier carré, il s’agit du FUS Rabat. Les marocains ont réussi à barrer la route aux Sfaxiens lors de la double confrontation des quarts de finales, contraint au nul à domicile (0-0), le club de la capitale du  Maroc a été auteur d’un sacré exploit en terre tunisienne, au match retour Sfax a concédé un nul de deux partout, les deux buts marqués à l’extérieur  ont offert aux marocains leurs ticket pour le carré. Mazembe x Fus Rabat, une affiche alléchante ce 01 octobre à Lubumbashi avant le match retour à Rabat la semaine d’après. Ce deux clubs s’était déjà croiser en super coupe d’Afrique, rappelez-vous la loterie des tirs aux buts avec à la clé un excellent Kidiaba Muteba qui était parmi les grands artisans du succès congolais.

Laisser un commentaire