Basket sur fauteuil : un bijou remis aux handicapés de Goma, un stadium inauguré pour l’émergence de t balle au panier

Désormais la ville de Goma a un stade de basket-ball moderne et au standard international pour la pratique de la discipline de la balle au panier. Ce terrain a été remis par la CICR aux handicapés dans le cadre d’un partenariat qui se veut accompagné les personnes vivant avec handicap et promotion de leurs sports. Si le comité international de la croix rouge qui a achevé l’ouvrage, ce stadium est est un acquis pour lr pays en particulier la province chère à l’honorable Nzangi qui va après le premier terrain couvert de Kituku va aussi avoir à profit l’espace pour la pratique du basketball sur fauteuil roulant.

Cette inauguration intervient deux jours après la commémoration de la journée mondiale du mouvement bénévole dédiée au docteur suisse Henry Dinant, initiateur de la croix rouge et croissant rouge que l’humanité toute entière a célébré le 08 mai. Plusieurs discours ont été prononcé par la même occasion, les bénéficiaires qui ont promis de bien gérer l’espace avant de remercier le donateur. Olivier Kamunzizi ministre des sports en j et représentant du gouverneur du Nord-Kivu a vanté les démarches entreprises par la ligue paralympique tout en prouvant que les personnes vivants avec handicap peuvent déplacer aussi les montagnes à même titre que les autres: « Le sport est un vecteur de paix et d’amour » a-t-il martelé avant de louer l’apport et médailles que handisport a apporté à la province du volcan et du coltan. La coupure du ruban a précédé le match inaugural dans lequel la RDC handisport a disposé son homologue rwandais 37-25. L’équipe rwandaise créé il y a deux ans bien que première a ouvrir le score n’ a su battre la sélection congolaise dont le Nord-Kivu d’ Alimasi, Kambale, le Sud-Kivu, la Tshopo et Kinshasa ont composé. Jéjé Kizubanata, président de la fédé a témoin de l’événement. La satisfaction a été côté congolais appuyé par son publique. Ce stadium avec vestiaire donnera un nouvel élan à cette discipline qui semble être oublié pourtant vecteur de la promotion des personnes sous situation d’handicap. Salvator Chimino, kalambay voire Thérèse Kamalebo savent où toquer. La Rdc qui a été aux jeux paralympiques de Rio de Janeiro est presque prête à aller faire flotter son drapeau au J.O de Tokyo de 2020, cela nécessité du sérieux et l’accompagnement du gouvernement.

 

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com