CANFootball

CAN2017 J-1 : PRÉSENTATION DU GROUPE C

Le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations, Total Gabon 2017 sera donné dans quelques heures, voici la suite des présentations des poules.

Le groupe C est composé de : RD Congo, Maroc, Côte d’Ivoire et Togo.

• ÉQUIPE NATIONALE DE LA RDC

Les Léopards de la République Démocratique du Congo, serons vraiment surveillés de prés lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2017, suite a sa forte performance créé pendant la CAN 2015 organisé en Guinée-équatorial. Vainqueur du CHAN 2016 en Janvier au Rwanda, la RDC est au sac des favoris pour la compétition. La sélection qui compte deux titres (1968 & 1974) et a la 16ème participations dans une phase finale de la Coupe d’Afrique, séduit les binationnaux qui viennent intégrés l’équipe nationale.

Privé de son attaquant feu, Yannick Bolasie, blessé gravement avec Everton son club en Premier League anglaise, cela ne décourage pas le sélectionneur des Léopards, Florent Ibenge, qui repose ses espoirs sur plusieurs joueurs, notamment Marcel Tisserand le défenseur d’Ingolsdat ou encore Cedric Bakambu de Villarreal qui totalise trois buts en 14 matches cette saison avec son club après une précédente (2015-2016) réussie totalement. Bakambu est parmi les joueurs à suivre dans la sélection congolaise après avoir glissé face au Cameroun, Bakagoal a doublé (68e & 80e) lors d’une rencontre amical face a Apejes Fa Mfou, une formation locale camerounaise.L’expérimenté Dieumerci Mbokani l’avant centre d’Hull City est bien du groupe. Celui là pourra accompagné les nouveau venues : Mpoku, Ikoko, Bolingi… qui connaîtrons pour la première fois une CAN. Des joueurs bourré de la volonté, talent et les respects du public risque de rentré le 5 Janvier avec une coupe a Kinshasa comme le 21 Janvier 1968, suite a un score etriqué (1-0) en finale face au Ghana, une réalisation signé Pierre Kalala Mukendi a la 66e.

Partant d’une équipe outsider au CHAN 2016, Florent Ibenge, réalisa un parcours sans faute, jusqu’au bout ramena la coupe au pays de Lumumba. Sur son banc, des anciens Léopards comme Bulayima, et son ami d’école Zahera, tous peuvent apportés un dans le système tactique de l’équipe montante en puissance. La RDC moyen d’arrivé au dernière carré.

• L’ÉQUIPE NATIONALE DU MAROC

La formation vainqueur de la Coupe d’Afrique 1976, troisième place en 1980 et finaliste en 2004, fait appelle a Hervé Renard pour mettre a jour son palmarès qui date de longtemps. Les Lions d’Atlas sont a la 16ème participation en abritant le même groupe que la Côte d’Ivoire, le Togo et la RDC.

Sans Amrabat, Tunnane, Belhanda ou Boufal, cette fois-ci les espoirs reposent sur, Youssef El Arabi pourquoi pas Medhi Benathia le défenseur de la Juventus de Turin, ainsi que d’autres joueurs qui peuvent faire mal aux adversaires.

Benathia qui est toujours sous la dépendance de Bayern Munich sa formation de départ, évolue en défense de Juventus avec un physique adéquat pour les Lions d’Atlas. Capitaine du Maroc pendant la CAN 2013 alors âgé de 23 ans et joueur à été deuxième meilleur joueur africain en 2015. Le joueur attaquant marocain de 19 ans actuellement, Youssef, qui joue a Malaga est aussi un bon et joueur à suivre dans l’effectif des Lions. Appelé pour la première fois par Hervé Renard en août 2016, il est titulaire face a l’Albanie, le jeune a réalisé une rencontre impeccable et reste sur son poste durant plusieurs rencontres du Maroc.

Le technicien, Hervé Renard, vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations en 2012 avec la Zambie et vainqueur également avec la Côte d’Ivoire en 2015. Après avoir éliminé la RDC en demi-finale lors de la précédente compétition, Renard sera face a Florent Ibenge et Claude Ke Roy du Togo. Le sélectionneur du Maroc lutte pour se donné un titre aux Lions pour cela tirons tous attention.

• L’ÉQUIPE NATIONALE DE LA CÔTE D’IVOIRE

La sélection tenante du titre, semble s’affaiblir les deux dernières années, suite au départ de Yaya Toure, Kolo Toure,… Chose grave l’absence de Max Alain Gradel et la blessure de Gervinho a quelques mois du coupe d’envoi de la grande fête africaine.

Michel Dussuyer le sélectionneur des Éléphants comptera en défense sur Serge Aurier le joueur du Paris Saint Germain, en attaque Giovani Sio et Wilfried Zaha qui tous sont posés dans le développement du jeu.

La défense combiné Bakayoko, Koné et Aurier peut être capable a stopper les joueurs rapide de la RDC, un Adebayor bradeur du côté togolais et pourquoi pas la réforme génération du Maroc.

Certainement, le joueur Zaha est celui qui pourra faire des efforts dans la sélection ivoirienne a l’absence de Gervinho (blessé) et Yaya Toure (forfait); Formé au Crystal Palace, le milieu offensif avais évolué a l’équipe d’Angleterre opta pour la Côte d’Ivoire et honora sa première sélection avec les Éléphants le 8 Janvier dernier.

Avec un si grand nombre des participations a la CAN, la Côte d’Ivoire est vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations en 1992 et 2015 puis finaliste a deux reprises (2006 & 2012).

L’entraîneur français, Dussuyer, celui qui mena la Guinée jusqu’en quart de finale pendant la CAN 2015. Aujourd’hui il conduit la formation dans une grande compétition africaine qui justifie d’expérience. Pour rassuré son titre, les Éléphants sont favoris dans le groupe C, à Oyem.

• L’ÉQUIPE NATIONALE DU TOGO

Claude Le Roy est celui qui conduit les Éperviers. Sans titre mais avec sept participations a la Coupe d’Afrique, l’équipe togolaise vise le carré d’honneur avec une star, Emmanuel Adebayor, bien qu’ayant pas un club.

Absent de la CAN 2015 et une élimination au course du Mondial 2018, cela un atout de motivation pour soulager le public qui attend plus de la sélection et pourquoi pas remporté la coupe en mémoire des décès de vendredi 8 Janvier 2010 en Angola, alors que l’équipe parté pour disputer la phase finale de la CAN.

Adebayor et ses coéquipiers tombent dans un groupe compliqué avec la RDC en flamme, la Côte d’Ivoire championne en titre, tente a renouvelé son palmarès ainsi que le Maroc qui vise loin conduit par Hervé Renard.

Dossevi, Boukari, Ayité, Agassa, Adebayor,… tous des expérimentés et connaissent très bien la CAN et le football africain.

L’entraîneur expert et amoureux du football africain est aussi un atout majeur. Vainqueur de la CAN 1988 et finaliste 1986 avec le Cameroun, demi-finale en 1990 avec le Sénégal en 2008. Adebayor et Le Roy ont la rage pour donnés un titre au Togo, malgré que l’équipe est instable qui risque de passé au second tour ou quitté au premier tour de la compétition.

Laisser un commentaire