EspagneFootball

Coupe du Roi: le Barça bat l’Atlético, le coach donne son opinion

Luis Enrique (entraîneur du FC Barcelone, vainqueur de l’Atlético de Madrid, Coupe du Roi) : «Nous sommes bien entrés dans le match, malgré la difficulté de jouer au Calderon. Nous avons réussi à bien contenir les possibilités d’attaques adverses et nous avons eu le ballon dans leur camp, en créant beaucoup d’occasions et en étant très efficaces. En seconde période, l’Atlético devait attaquer et presser plus haut, ce qui nous a posé problème.
Leur but leur permet de rester en course, nous n’avons pas réussi à plier le match. C’est un résultat qui renforce mon équipe. Dans les grands matches, c’est là qu’on voit le meilleur Leo Messi. Il a montré tout l’éventail de ce qu’il apporte à l’équipe. Il sait ressortir avec le ballon, créer des surnombres, donner des passes décisives, marquer des buts. Difficile de trouver de nouveaux adjectifs pour décrire Leo Messi.»
«L’Atlético te contraint à te replier dans ton camp»
Luis Suarez (attaquant du FC Barcelone, au micro de la chaîne espagnole GolTV) : «Il fallait bien rentrer dans ce match, en étant concentrés. Quand on joue chez eux, c’est normal qu’ils nous mettent en difficulté. En seconde période, ils ont été meilleurs qu’en première, ils n’avaient rien à perdre et ont pris tous les risques.
C’est le genre de match où l’Atlético te contraint à te replier dans ton camp et pousse avec l’aide du public. Mais je veux retenir la belle première période que nous avons faite. Nous savions que nous devions marquer ici, c’est important d’en avoir marqué deux mais rien n’est encore joué.»
Simeone : «Jouer nos chances à fond»

Diego Simeone (entraîneur de l’Atlético de Madrid) : «Ils ont mieux débuté la rencontre, en nous faisant mal dans les espaces derrière nos milieux de terrain. C’est comme ça qu’est arrivé le premier but. Ensuite, il y a eu un but spectaculaire de Messi pour le 2-0 et nous enlever l’espoir de faire une meilleure première période.

A la pause, nous avons discuté et je crois qu’en seconde période l’équipe s’est rapprochée de ce qu’elle a toujours été. Je veux retenir cette sensation positive, nous avons été proches du nul et nous avons fait face. Je ne sais pas quel pourcentage nous avons, 40, 30, 20% (de nous qualifier) mais nous allons jouer nos chances à fond.» le match retour la semaine prochaine. Sportac.net aux services de ses internautes pour la suite de la Coupe du Roi.

Laisser un commentaire