Formule 1: Lewis Hamilton a sa meilleure saison en F1

Le résultat du dernier GP du Japon a laissé Lewis Hamilton très proche du quadruple championnat de Formule 1. Ce serait le troisième titre en cinq ans chez Mercedes, une réalisation exceptionnelle. Et pour moi, la saison 2017 du pilote est son meilleur en dix ans de Formule 1.

Pas tant par les chiffres, qui étaient encore meilleurs en 2014 et 2015, mais par la performance sur la piste et surtout par la maturité démontrée tout au long de l’année. Après trois titres mondiaux et une défaite douloureuse l’an dernier pour Nico Rosberg, Hamilton a finalement bien progressé dans la gestion de la saison sans faire des efforts déraisonnables pour remporter des victoires. La faim n’a pas diminué, bien sûr, mais l’anglais comprend qu’un titre mondial n’est pas seulement une victoire.

Il est très facile de le remarquer. C’est seulement pour voir la différence de la performance de Lewis Hamilton après les vacances d’été de 2016 et 2017. L’année dernière, l’anglais a fait face à un rapide de cinq courses entre les GPs de Belgique et du Japon. Pour aggraver les choses, quatre victoires de rival Nico Rosberg et un accident de moteur douloureux en Malaisie. La période a été décisive pour la défaite du Championnat du Monde des Pilotes: après les cinq GP, Hamilton a vu un avantage de 19 points, devenant un désavantage de 33. Et ni les quatre victoires suivies à la fin de la saison n’ont suffi à renverser la marque: Rosberg était champion par cinq points d’avance.

Nico Rosberg a remporté le Grand Prix du Japon l'an dernier, alors que Hamilton n'était que troisième. (Photo: Reuters)
Nico Rosberg a remporté le Grand Prix du Japon l’an dernier, alors que Hamilton n’était que troisième. (Photo: Reuters)

Leçon donnée, leçon apprise. Cette année, la situation s’est inversée. Le rival a changé mais est resté allemand, c’est devenu Sebastian Vettel, rival chez Ferrari. Lors de la pause pour les vacances d’été, le quadruple champion avait 14 points d’avance sur Hamilton. Sauf que l’anglais est revenu très concentré. Dans les mêmes cinq courses où il a souffert la défaite l’an dernier, il a donné le spectacle: quatre victoires et une deuxième place. Il a compté sur le malheur de Vettel dans trois courses, c’est vrai. Mais il se met en position de profiter des malheurs de son rival.

Résultat: première place au championnat, avec 59 points d’avantage à quatre GPs de la fin. Même si Vettel répète les quatre victoires de Hamilton l’année dernière à la fin de la saison, il est très peu probable que l’anglais puisse manquer le Tetra.

Source: GloboEsporte, SportAc.net, Formula 1 Officiel

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com