EuropeFootball

Cas Neymar: Comprendre comment fonctionne le Fair-Play Financier UEFA

Le prĂ©sident de Barcelone cite la rĂšgle pour remettre en question le transfert Ă©ventuel du BrĂ©silien Neymar au PSG. Mais la rĂ©glementation peut-elle empĂȘcher la transaction? Voyez ce que les experts en disent

«Ces clauses sont impossibles Ă  activer si vous voulez respecter le Fair-Play Financier» a dĂ©claré Le PrĂ©sident de Barcelone, Josep Maria Bartomeu, Ă©voquant le possible transfert de Neymar pour le PSG. Les Français sont prĂȘts Ă  payer € 222 millions par le joueur. C’est plus du double du plus grand deal dans l’histoire – Manchester United payĂ© € 105 millions Ă  la Juventus d’avoir Pogba. La transaction, si elle se produit, violerait les rĂšgles de l’Uefa? Pas nĂ©cessairement. Mais pourquoi ? Quel est le Fair-Play financier ?

Le reprĂ©sentant maximal du Barça Ă©voquĂ©e par des normes de contrĂŽle financier de l’Uefa Ă  remettre en question la viabilitĂ© de l’entreprise. Le rĂšglement a Ă©tĂ© approuvĂ© par l’entitĂ© europĂ©enne en 2010 et est allĂ© vivre efficacement en 2011. Il vise Ă  amĂ©liorer la santĂ© financiĂšre des clubs du continent et, fondamentalement, vise Ă  Ă©quilibrer le coĂ»t de l’époque. Ils ne peuvent pas dĂ©penser plus qu’ils gagnent. Cependant, en 2015, le texte a Ă©tĂ© mis Ă  jour et contrĂŽlent les Ă©lĂ©ments inclus de l’investissement. Le PSG, Manchester City et Chelsea, financĂ©s avec des milliards pour ses propriĂ©taires, a inspirĂ© la mise Ă  niveau.

Neymar com Rakitic e Douglas no  treino do Barcelona nos Estados Unidos: a caminho do PSG? (Foto: EFE/Edu Bayer)Neymar, Rakitic et Douglas Ă  l’entraĂźnement de Barcelone aux États-Unis: la voie au PSG ? (Photo : REUTERS/Edu Bayer)

Pour expliquer comment la rĂšgle fonctionne et comment il peut influencer la nĂ©gociation impliquant le dĂ©part de Neymar Ă  Paris, le site GloboEsporte.com entendu le spĂ©cialiste de la gestion sportive BDO BrĂ©sil, Pedro Daniel. Il est responsable de l’adaptation de la pratique de Fair-Play financier utilisĂ©e sur le vieux continent Ă  la responsabilitĂ© profit d’exercice du programme de modernisation et de gestion du football brĂ©silien, une loi fĂ©dĂ©rale qui prĂ©voit pour le refinancement de la dette des clubs, condition qu’ils conformes aux une sĂ©rie de compromis. Comprendre les points principaux de la norme europĂ©enne.

Quelles sont les principales rĂšgles du Fair-Play financier?

Il y a trois principes fondamentaux :

  • Sans valeur par dĂ©faut : les clubs qui se qualifient pour les compĂ©titions de l’Uefa doivent prouver qu’ils n’ont aucuns dettes en retard avec les autres clubs (transfert, etc.), les salaires des joueurs, les charges sociales et les autoritĂ©s fiscales.
  • ContrĂŽle des dĂ©penses: le Club ne peut dĂ©penser € 5 millions en plus des relances pour pĂ©riode d’essai de trois ans. Dans le cas des clubs dont les propriĂ©taires ont l’équitĂ© comme garantie pour effectuer le paiement, la valeur peut atteindre € 30 millions pour 2015 Ă  2018. DĂ©penses sur les stades, centres de formation et de se concentrer sur la formation des jeunes et l’équipe nationale de football fĂ©minin ne sont pas entrĂ© le compte.
  • Investissement « Durable » : en 2015, l’Uefa a mis Ă  jour le rĂšglement pour avoir un meilleur contrĂŽle sur les dĂ©penses excessives. Est l’élĂ©ment principal dans lequel s’inscrirait PSG. L’entitĂ© surveille les clubs qui ont Ă©tĂ© soupçonnĂ©s d’injection d’argent, mais, en mĂȘme temps, contrĂŽle ces moments avec des difficultĂ©s structurelles.
Quelle est la licence des clubs ?

Respecter les rĂšgles de la financial Fair Play est l’un des « must have » pour le Club obtenir ta licence de l’Uefa. La dĂ©livrance de licences a Ă©tĂ© mis en place en 2003/04 et inclus des normes de contrĂŽle des dĂ©penses en 2011. Pour participer Ă  un tournoi organisĂ© par l’entitĂ©, il est nĂ©cessaire de disposer de l’autorisation. Si PSG roder la norme votre opĂ©ration de signer Neymar, par exemple, l’équipe Français pourrait perdre sa licence. Cela veut dire ne pas jouer dans la Ligue des Champions en Europe. Aucune grande Ă©quipe ne veut passer Ă  proximitĂ© de cette possibilitĂ©. Les parisiens ne prendront pas le risque. Alors prĂ©voyez un push par brĂ©silien dans les moules du rĂšglement.

-Si vous ne suivez pas les rĂšgles du Fair Play, l’équipe ne participe pas aux compĂ©titions. PSG ne sera pas fou de le faire. Vous savez ce qu’il faut faire. Vous devez tout voir. Car cette embauche affecte le flux de trĂ©sorerie du Club ? Il augmente considĂ©rablement la votre recette. Le potentiel de Neymar en AmĂ©rique latine, oĂč il est une des principales stars en Asie et ailleurs, est Ă©norme. CrĂ©e une situation propice aux affaires. Embauche peut et devrait augmenter votre chiffre d’affaires. C’est tout prĂ©vu – Ă©value Peter Daniel, qui a travaillĂ© comme consultant pour la NFL dans votre nouveau rĂšglement concernant les licences des clubs.

Quelles sont les sanctions possibles ?

L’UEFA a crĂ©Ă© la Commission de contrĂŽle financier des clubs (CFCB, l’acronyme en anglais) afin de surveiller ses sociĂ©tĂ©s affiliĂ©es. Il existe plusieurs types de sanctions en cas de violation des rĂšgles :

  • Mise en garde
  • RĂ©primande
  • Amende
  • DĂ©duction de points
  • Maintien du revenu d’une compĂ©tition de l’Uefa
  • Interdiction de l’enregistrement de nouveaux joueurs dans les compĂ©titions de l’Uefa
  • Restriction du nombre de joueurs qu’un club peut s’inscrire pour participer Ă  des compĂ©titions de l’Uefa, notamment une limitation financiĂšre sur le coĂ»t total des dĂ©penses au titre des salaires des joueurs sur la liste principale pour la participation dans les compĂ©titions europĂ©ennes
  • Disqualification de la compĂ©tition en cours et/ou exclusion de futurs concours
  • Retrait d’un titre ou un prix
Quelqu’un a Ă©tĂ© dĂ©jĂ  puni ?

Oui. Selon l’Uefa, les clubs, les diffĂ©rentes occasions de 53 Ă  57, n’ont pas obtenu leur licence pour participer Ă  des tournois de l’entitĂ© depuis 2003/04, lorsque les rĂšgles d’attribution de licences est entrĂ©es en vigueur. D’ici 2011, depuis l’inscription du Fair-Play financier, six clubs ont Ă©tĂ© empĂȘchĂ©s de participer Ă  des compĂ©titions europĂ©ennes pour ne pas payer les salaires de joueurs ou de l’argent Ă  d’autres clubs en raison des transferts, et un club a Ă©tĂ© exclu des compĂ©titions de l’UEFA pour dĂ©faut de se conformer Ă  la exigences pour une gestion Ă©quilibrĂ©e.

En 2012, les Turcs de Besiktas Club et Bursaspor ont Ă©tĂ© suspendus de compĂ©tition europĂ©enne pendant un an pour une gestion irresponsable. En 2014, le PSG et Manchester City s’est Ă©chappĂ© Ă  une punition plus sĂ©vĂšre de l’entitĂ©. Mais ils ont Ă©tĂ© contraints d’imposer un plafond salarial au Club et de limiter la distribution Ă  21 joueurs pour Ă©viter la dĂ©bauche. Le plus rĂ©cent est Ă  Galatasaray, suspendue en 2016 1 an de tournois de l’Uefa.

O catari Nasser Al-KhelaĂŻfi, presidente e dono do PSG: clube francĂȘs estĂĄ prestes a quebrar todos os recordes em transferĂȘncias no futebol (Foto: AFP)Catari Nasser Al-Khela fi, prĂ©sident et propriĂ©taire de la PSG : club Français est sur le point de battre tous les records sur les transferts dans le football (photo : AFP)
Ce que dit la rĂšgle sur les clubs avec des injections de grosses de l’argent Ă  leurs propriĂ©taires (cas du PSG) ?

Le rĂšglement est considĂ©rĂ© comme une personne apparentĂ©e au Club lorsqu’une entitĂ©, seul ou conjointement avec d’autres connectĂ©s au mĂȘme propriĂ©taire, reprĂ©sente plus de 30 % du total des recettes d’un club. L’UEFA stipule que les propriĂ©taires leur investissement dans les clubs par le biais de contrats de parrainage. Le PSG, appartenant a l’homme d’affaires Nasser Al-Khelaifi du Qatar, qui utilise des sociĂ©tĂ©s liĂ©es pour le gouvernement d’injecter d’argent dans le Club.

Ces accords sont susceptibles de rĂ©glages de l’orgue europĂ©en afin d’assurer un « équilibre des comptes Ă  un niveau plus appropriĂ© aux prix du marché », comme l’Uefa. Pour simplifier : si un club prĂ©sente une recette d’origine douteuse, il peut souffrir de consĂ©quences.

“Uefa vont penser ce qui suit : PSG a cette facturation ? Est au mĂȘme niveau du Bayern, Real, Barcelone ? Est parmi les cinq plus grandes sur le continent Ă  un investissement pareil ? Un mĂ©canisme pour empĂȘcher l’argent recycle. S’il y a une incompatibilitĂ©, il y aura enquĂȘte. Qui s’est passĂ© avec Manchester City. Il n’était pas un club international et a soudainement commencĂ© Ă  faire beaucoup d’investissements. Autant que l’investisseur de destination, il recevra l’avertissement. C’est une protection” – explique le spĂ©cialiste Peter Daniel.

Il y a un plafond sur le montant à payer à un contractant ?

Le rĂšglement ne prĂ©voit pas un plafond de dĂ©penses pour l’acquisition d’un athlĂšte. Un Club peut offrir et payer tout ce que vous voulez pour un joueur. Depuis l’adoption de rĂšgles.

– Aucun limiteur. Il n’y a pas de telle loi. Ce qui a, c’est que le droit Ă©conomique doit nĂ©cessairement ĂȘtre au Club. Manchester United a plus de 200 millions d’euros en cash et pourrait faire quelque chose comme ça. L’UEFA ne nĂ©cessite que l’investisseur ne lĂšve pas d’argent dans le Club. Il peut parrainer le Club (par contrat). Et cela peut se produire avec l’embauche de Neymar-DĂ©tails Peter Daniel.

Pourquoi la location Ă©ventuelle de Neymar par PSG implique le Fair-Play financier ? PSG peut ĂȘtre puni ?

Par impliquant beaucoup d’argent et peuvent affecter la santĂ© financiĂšre du Club. Il est important de se rappeler que non seulement les 222 millions d’euros sont analysĂ©s. La proposition de salaire trop. Neymar aurait les plus grands gains annuels d’un joueur de football, 30 millions d’euros. PSG peut se le permettre ? Cet argent viendra Ă  l’équipe dans les normes de l’Uefa ? Le Club dit oui et prĂ©dit de telles dĂ©penses. L’entitĂ© europĂ©enne assure le contrĂŽle.

Je trouve cela trĂšs dur chĂątiment. Devra probablement ĂȘtre responsable – Peter Daniel, spĂ©cialiste en gestion du sport de BDO, BrĂ©sil.

“Certains clubs payĂ© comptes comme ceci : suppose que c’est en dĂ©ficit. Mais il s’avĂšre que vous pouvez assimiler cette valeur Ă  l’avenir. PSG, note sur le cas qui a une situation surrĂ©aliste des finances, peut dire que, en revanche, vendu quelqu’un, a remportĂ© avec l’arrivĂ©e de Neymar. Est honnĂȘte. Il n’est pas rien casser. Mais le PSG devra expliquer” – rĂ©sume le spĂ©cialiste de la gestion sportive BDO BrĂ©sil.

Source: Globoesporte.com

Laisser un commentaire