EspagneFootballLa Liga

Espagne: FC Barcelone pourrait quitter La Liga

L’Espagne connaĂźt des journĂ©es de tension politique avec l’imminence d’un rĂ©fĂ©rendum le 1er octobre pour dĂ©cider de l’indĂ©pendance de la Catalogne. Avec cela, mĂȘme le football peut ĂȘtre affectĂ© si la communautĂ© choisit de se sĂ©parer unilatĂ©ralement. Selon Javier Tebas, le prĂ©sident de la Ligue espagnole, FC Barcelone et d’autres clubs catalans ne pourront plus jouer au championnat national et un accord dans cette direction serait peu probable (actuellement, Girona et Espanyol sont Ă©galement dans la premiĂšre division).

“Si ce processus avance, ce qui, nous l’espĂ©rons, les clubs catalans ne peuvent pas jouer dans la ligue. L’indĂ©pendance unilatĂ©rale n’est pas une requĂȘte du tous et il ne serait pas facile de parvenir Ă  un accord. S’ils font un processus unilatĂ©ral, ils quitteraient Ă©galement l’Union EuropĂ©enne, et les clubs catalans ne pouvaient pas jouer dans La Liga” – a dĂ©claré Thebes dans une interview Ă  ClarĂ­n.

Les fans de Barcelone présentent des drapeaux Catalans (Photo: Getty Images)Les fans de Barcelone présentent des drapeaux catalans (Photo: Getty Images)

Jeudi 7 septembre, la Cour constitutionnelle d’Espagne a suspendu la loi approuvĂ©e mercredi dernier par le Parlement catalan qui a permis la tenue, le 1er octobre, d’un rĂ©fĂ©rendum communautaire indĂ©pendant. Toutefois, le gouvernement de la Catalogne a informĂ© que cette dĂ©cision ne serait pas respectĂ©e et, si la volontĂ© est populaire, la rĂ©gion dĂ©clarera son indĂ©pendance. ThĂšbes s’inquiĂ©te de l’avenir des clubs, en particulier du FC Barcelone.

“J’espĂšre que la situation se redessine parce que l’Espagne est un État de droit et que les illĂ©galitĂ©s ne peuvent pas aller de l’avant… Je crois que la Ligue de Catalogne serait un peu comme les Pays-Bas et que les droits de tĂ©lĂ©vision ne seraient pas les mĂȘmes que les clubs reçoivent actuellement. Barcelone ne sera plus un club formidable en Europe”.

Curieusement, Barcelone jouera contre Las Palmas le 1er octobre, le mĂȘme jour du rĂ©fĂ©rendum possible. Cependant, selon le prĂ©sident de la ligue espagnole, la date du jeux est maintenue et il n’y aura pas de changements de calendrier en raison de l’Ă©lection locale.

Source: Laliga.es , Globoesporte, Mundo Desportivo, As, SportAc.net

Laisser un commentaire