FootballRDC

Goma : la phase aller des play-offs se termine par la victoire finale de l’AS Bwendera

Débuté depuis le 01 février, la phase aller des play-offs du championnat local de l’entente urbaine de football de Goma (EUFGO) s’est achevée ce vendredi 24 février 2017. Voici les trois choses à savoir de cette première manche :

  1. 78 buts ont été inscrits dans les 25 matches joués

Cette deuxième phase du championnat local de Goma avec huit équipes a été prolifique en but et spectacle. L’AS Kabasha a la meilleure attaque et la meilleure défense. Les équipes ont été disciplinées, la preuve est qu’il y a eu aucun carton rouge et aucune incidence grave n’a été constatée lors cette phase aller. Eric Kambale alias « Neymar » de l’AS Kabasha est le meilleur buteur du championnat. Ancien attaquant du FC Masasi de Kiwanja, le joueur âgé de 18 ans s’installe seul au royaume des buteurs avec 21 réalisations  (la première étape y compris), son poursuivant direct, Kiwandemba Tokanye Fiston de l’AS Kivu United n’en compte que 12.

  1. AS Bwendera fini en beauté et reste au top

L’équipe chère au coach Todet Farini est provisoirement leader de la mi-saison avec 15 points à seulement deux longueurs de l’AS Kabasha avec un match en retard, AS Mont Ruwenzori compte aussi 13 points. Pourtant battu lors des deux premières journées, l’AS Bwendera vainqueur du TP Imana de Goma ce vendredi (2-1) en cloture de la manche aller, a enregistré cinq victoires consécutives. Mumbere Saliso et ses coéquipiers peuvent en tous cas nourrir des regrets pour avoir concédé les deux premiers revers dès l’entame de l’épreuve (1-2 et 0-2 devant Goefoot et Kabasha).

« Bravo à mes poulains. On va rester concentré pour garder notre leadership au classement. C’est sûr qu’on a mal démarré cette phase en concèdent deux défaites de suite. Cela nous a permis de corriger les erreurs pour prendre l’envol. Vous voyez, on a gagné le reste des matches et on est premier bien que Kabasha a un match de moins. L’objectif est de figurer parmi les trois qui vont disputer le championnat provincial qui reste l’unique moyen de jouer la division une » a lâché Todet Farini après la victoire de son équipe sur Imana.

  1. Pas des petites équipes dans ces play-offs

Pourtant issus de la deuxième division, Imana et Kivu United ont été compétitives et n’ont pas eu des lacunes pour tirer leur épingle du jeu. Le TP Imana du coach Brésilien Buuni n’a que 13 mois depuis sa création mais se classe 4e avec huit points, devant Nyiragongo et Goefoot pourtant habitués.

«  C’est une belle équipe avec des jeunes ambitieux. Ils sont capables de glaner ce trophée. Mais il faut sans doute patienter et rester concentré. Ils ont l’un des meilleurs coachs de la province, je crois que rien n’est impossible s’ils restaient sur cette lancée » commente Justin Akilimali entraîneur de Kasindi Sport.

L’organisateur promet programmer les trois matches restant après les preliminaires de la coupe du Congo que la ville de Goma va accueillir à partir de ce dimanche 26 février. La phase retour des play-offs mérite son détour quant on sait que le trois premiers de cette phase de huit vont représenter l’entente urbaine de football de Goma au championnat provincial prévu au mois d’avril prochain.

sportac.net

Laisser un commentaire